Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susam-Sokak

Turquie - Les racines du présent - Le blog d'Etienne Copeaux


Esquisse n° 40bis - Adieu la peur! seize ans plus tard...

Publié par M.K. Perker - trad. E.C. sur 19 Juin 2013, 09:29am

Catégories : #La Turquie des années 1990, #Gezi et ses suites

Comme je l'expliquais dans l'"Esquisse" n°40 ("Adieu la peur!"), la manifestation quotidienne qui consiste à crier, taper sur des casseroles et faire le maximum de bruit est une réplique de ce qui s'est passé en février 1997. 

Manifestation jumelle, représentations graphiques parentes.

Lundi soir, à Cihangir, j'ai eu l'occasion de jouer d'un sifflet qui se trouvait par hasard dans ma poche. 

Voici le travail, très tendre, très touchant, de M.K. Perker dans la revue satirique Penguen du 13 juin 2013. Cela m'a donné l'occasion d'écrire quelques gros mots, et j'en ai même un peu rajouté par rapport à l'original. Si j'ai fait des erreurs, veuillez me les signaler.

 

Penguen 13 juin 13 - 1

1ere case - Elle : "Allez! C'est l'heure!"

2e case - Lui : "Déjà? Alors hop, on y va!"

3e case - Lui :"Quoi ? C'est ça que tu me donnes ? Elle est trop petite !" - Elle : "Ho! ho! c'est une casserole, pas un T-shirt ! Qu'est que ça peut faire qu'elle soit petite ?"

4e case - Lui : "Comment ça, qu'est ce que ça peut faire ? Est-ce qu'un grand mec peut taper sur une petite casserole ?" - Elle : "Mec, tu vas taper sur celle-là ! Punaise, ça  pue le machisme et le sexisme ici !"

 

Penguen 13 juin 13 - 2

 

1e case - Elle : "Bon ça va, prends ça, passe-moi la tienne!"

2e case - Lui : "C'est pas la mienne. C'est la tienne que tu m'avais donnée. C'est celle-là qu'est la mienne" - Elle : "Putain ! Y'a vraiment toutes sortes de cons!"

3e case - On est sur le balcon, parmi les gens de la rue de la Libération. Y'a des voisins que je n'avais jamais vus. Nous nous saluons à coups de casseroles...

4e case - Je vois des gens en qui j'aurais jamais cru en les voyant. Comme le patron du Pet Shop. Il tape lui aussi. Il a pas l'air mauvais caractère finalement, quand on le voit comme ça, et son instrument de musique lui va bien!

 

Penguen 13 juin 13 - 3

 

1e case - A la fenêtre d'en face, y'a un groupe qui se réunit chaque semaine pour jouer au trictrac. Il n'en manque qu'un. Les voilà qui tapent sur leurs chevalets de trictrac. C'est clair que dans tout le quartier on se sent partout au complet maintenant pour jouer.

2e case - A côté de chez nous un couple de petits vieux est à la fenêtre mais sans casserole. Ils ont l'air d'hésiter.

3e case - Ils sont les représentants fatigués d'une autre époque. Ils aimeraient bien mais ils n'osent pas.

4e case - Pendant 10 minutes, ils se contentent de regarder avec un doux sourire, mais...

 

Penguen 13 juin 13 - 4

 

1e case - La mémé rentre dans l'appart' et revient avec une casserole et une louche...

2e case - Ils restent comme ça un instant, la casserole en mains mais sans taper...

3e case - Nous nous sentons comme des parents sur une plage qui regardent, sans crainte et en silence, leurs gamins hésitant à mettre les pieds dans l'eau. On se dit pourvu qu'ils trouvent le courage avant la fin de la manif ! On tape de toutes nos forces...

4e-5e-6e - Et aussitôt dit... d'abord timidement ... et très vite à tue-tête ! Et toc ! On a une casserole de plus !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents