Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susam-Sokak

Turquie - Les racines du présent - Le blog d'Etienne Copeaux


Un article sur Zeytoun (Süleymanlı) dans Houshamadyan.org

Publié par Etienne Copeaux sur 19 Mai 2012, 10:41am

Catégories : #Sous la Turquie - l'Anatolie

 

 

Zeytoun_eyecatcher_2.jpg

 

Vue générale de Zeytoun (aujour'd'hui Süleymanlı) (Source: Bibliothèque Nubarian)


 

Houshamadyan.org présente cette semaine un article sur les pratiques culinaires de la ville de Zeytoun (Zeytun) :

http://www.houshamadyan.org/en/mapottomanempire/vilayetaleppo/zeytuntown/local-characteristics/cuisine.html

Le nom officiel de cette ville, aujourd'hui, est Süleymanlı mais l'ancien nom de Zeytun (Les Oliviers, L'Olivette) reste largement employé. C'était, et reste, une jolie bourgade sur les flancs de la montagne, à 1000 mètres d'altitude, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Marache (Kahramanmaras). Pour en avoir une idée, on trouve des albums de photographies récentes plus ou moins bonnes sur Internet : vues générales, vues de quelques témoins architecturaux anciens, fontaine, anciens ponts, anciennes maisons arméniennes, fragments de fortifications, calades. Voici un lien parmi d'autres :

http://tripwow.tripadvisor.com/tripwow/ta-00f1-b2a8-779c.

Vous trouverez beaucoup d'images aussi par Google Earth. Il faut chercher Süleymanlı en visant d'abord la région de Marache (Kahramanmaras) car beaucoup de localités portent ce nom.

L'article de Houshamadyan est dû à Sonia Tashjian (site culinaire en arménien: http://www.sonia.am/), traduit en anglais par Ara Stepan Melkonian. Sonia Tashjian a rassemblé des sources originales, certaines remontant au XIXe siècle pour restituer la cuisine locale. Les photographies des mets vous mettront l'eau à la bouche.

Au fait, cuisine arménienne ou cuisine turque ? Cuisine ottomane certainement, cuisine et culture d'une terre mêlée. Les spécialistes de la gastronomie me diront si ces çig köfte, içli köfte, bulgur pilav, yogurt çorbası, tursun et feuilles de vignes farcies ont une « touche arménienne » par rapport à la « touche turque »...

Convivialité, mixités disparues.

Zeytun a été le lieu d'une résistance de plusieurs mois aux exactions des troupes dites Hamidiye, entre octobre 1895 et janvier 1896. Il y a certainement eu des milliers de morts, dans les deux camps. Deux monuments, antagonistes, commémorent l'événement, l'un, arménien, est dans l'église Surp Kevork d'Alep (Syrie) ; l'autre, turc, est sur place, à Süleymanlı.

L'histoire de cette insurrection est établie par Aram Arkun, « Zeytun and the Commencement of the Armenian Genocide », in R.G. Suny, Fatma Müge Gökçek, Norman Nairmak (éditeurs), A Question of Genocide : Armenians and Turks at the End of the Ottoman Empire, Oxford, Oxford University Press, 2011, pp. 221-243.

Pour qui voudrait connaître la version turque, elle figure dans un article d'Orhan Dogan, « Zeytun (Süleymanlı) Ermenileri Tarafından Sehit Edilen Osmanlı Askerleri », Gaziantep University Journal of Social Sciencesvol. 10, n° 1, 2011, résumé en anglais en ligne :

http://www1.gantep.edu.tr/~sbd/index.php/sbd/article/view/378

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents