Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susam-Sokak

Turquie - Les racines du présent - Le blog d'Etienne Copeaux


Témoignage de S., nuit du 16 au 17 juin

Publié par S. sur 17 Juin 2013, 06:32am

Catégories : #Gezi et ses suites

(Sorry for the friends who don't speak and read french, i don't have the time for the moment to translate in english; si certains d'entre vous, amis et copains francophones,  maîtrisez l'anglais mieux que moi, merci de bien vouloir m'aider à traduire au fur et à mesure les textes que je vous envoie et de m' envoyer les versions traduites afin que nous puissions les diffuser auprès des personnes concernées)


Depuis que je vous ai écrit cet après-midi, voici de nouveaux faits (nouveaux si on peut dire car ils sont vite dépassés, tout allant si vite).
-L'immeuble du parti CHP(parti "d'opposition") à Sishane  a été attaqué par des  partisans d'Akp sans doute.

-Des groupes de civils venant des quartiers de Kasimpasa et de  Tophane s'en sont pris  aux  contestataires du Gezi Park ;certains de ces groupes étaient armés de gourdins et attaquaient  des insurgés qui essayaient de construire une barricade dans le quartier de Tepebasi. Les assaillants se sont  faits ensuite plus nombreux et  se sont dirigés vers Taksim. La police est restée en retrait et n'est pas intervenue contre eux. Ils étaient également armés de ceintures, de pierres qu'ils jettaient autour d'eux. 

-Des distributions de couteaux dans la rue ont été vues ( info  confirmée par quelqu'un de notre connaissance qui en a été témoin à Tophane)

-La police est entrée dans de nombreux immeubles pour chercher les contestataires qui s'y seraient réfugiés; on parle même d'entrée dans des appartements de particuliers (info à vérifier et confirmer)

-J'ai assisté dans le quartier de Galata à des engueulades entre habitants, des femmes aux balcons et à la porte d'un immeuble,  qui se mettaient en colère contre les contestataires présent(e)s dans la rue, leur reprochant de troubler l'ordre et le calme, arguant le fait que cela terrorisait aussi leurs enfants. Cela a bien duré 15minutes. Quelques instants plus tard (je ne sais plus s'il s'agit de quelques minutes ou plus) on a vu au bout de la rue des policiers arriver, nous sommes donc tous rentrés dare-dare dans le café devant lequel nous étions, en fermant porte, lumière et en faisant silence total; cela a duré qques minutes, il ne s'est "rien" passé, on est revenus ds la rue où la police n'était plus, n'ayant rien tenté à ce moment là.
Difficile de savoir si les engueulades et l'arrivée de la police sont 2 faits liés mais disons que l'enchaînement a été troublant et confirmant le sentiment d'un climat délétère.
-Tous les quartiers autour du centre, de Cihangir à Tophane, Galata, Tünel ont encore été sous les  gaz, affrontements, contrôles de police et arrestations toute la soirée. A l'heure qu'il est (2h00 du matin) je ne sais pas où ça en est; de l'immeuble où je me trouve, nous entendions en continu les clameurs des manifestations;  vers 23h30 des détonations très fortes ont retenti; ensuite, plus rien, plus un bruit.
Je vous tiendrai au courant. Merci à ceux qui m'ont envoyé des messages chaleureux et merci de vous tenir informés et d'aller autant que vous pouvez aux rassemblements contre toutes ces violences, il y en a eu 1 à Paris aujourd'hui à l'hôtel de ville, il doit y en avoir d'autres qui s'organiseront à Paris et  dans d'autres villes et capitales.
Merci aussi de faire savoir tout ça au maximum de gens (les faits, les rassemblements dans vos villes et régions, les actions de soutien possibles) 
A bientôt
S

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents