Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susam-Sokak

Turquie - Les racines du présent - Le blog d'Etienne Copeaux


Ce qui se passe à Istanbul

Publié par Etienne Copeaux sur 1 Juin 2013, 07:44am

Catégories : #Gezi et ses suites

La révolte se propage dans toute la Turquie, Ankara, Adana, Izmir, Eskisehir... L epont du bosphore ce matin a été littéralement envahi par la foule venant de Kadıköy. Du jamais vu!

Manifestations de soutien partout dans le monde.

En particulier à Nicosie, côté nord, à 17 heures, porte de Kyrenia, marche sur l'ambassade de Turquie!

Voici le témoignage brut de S., présente à Taksim cette nuit du 31 mai au 1 juin 2013:

 

Istiklal 1 juin 2013


De mon amie S., d'Istanbul, nuit du 31 mai au 1 juin:
"On est toujours sur le pont, je t'ecrıs d'un cafe ami sur le bd Tarlabaşı
Tu peux ajouter dans ce que tu dıs que ce n est pas juste pour defendre le parc mais une contestation contre tous les projets de transformation urbains qui ont lieu ici, cela a ete evoque a maintes reprises dans tous les discours et prises de paroles nombreuses durant ces derniers jours. et a cela s ajoute la resistance contre lesrepressions, le mouvement s est sacrement amplifie depuis que les violences policieres ont augmente. Ce soir et cette nuit c est l'etat de sıege, des barrıcades sont dresses, des feux sur la rue, le mouvement est alle d'Istıklal a Tarlabaşı Taksim jusqu a Osmanbey. Bien sur on en prend pleın la figure, bombes lacrymo a fond, ıl y a beaucoup de blesses des morts (offıcıellement 3 pour le moment) mais ca contınue encore a cette heure ci. 
La révolte est bien plus large; elle concerne autant le Gezi park que tout les projets de transformations urbains (centres commerciaux, ponts, nouvelles voies d'accès automobiles), induisant une manne financière pour le gvt au détriment du bien-être et du confort de la population.
Il me parait important de préciser que la ville est déjà pleine de centres commerciaux, pour certains à peine fréquentés. Autour de Taksim et du centre ville il y en a beaucoup (dont Demirören qui a vu le jour récemment sur Istiklal) 
Les gens concoivent donc la destruction du parc pour un nouveau centre commercial , comme un fait aberrant, insensé. Le périmètre du parc a déjà été considérablement grignoté depuis sa création en 1940, de par l'implantation de nombreux hôtels et complexes hôteliers, construits au fil des ans.
Au sein de la grogne générale, on entend un ras-le bol de la liberté d'expression étouffée, des besoins de la populations niées et bien sur de tout ce qui se passe concernant les arrestations continues d'étudiants, d'avocats, de journalistes. 
Ces précisions sont peut-être un peu trop denses et longues mais quand je vois la brieveté avec laquelle les faitssont présentés et décrits dans les médias français, je me dis qu'il est peut-être bon d'en rajouter un peu plus...?
D'ailleurs j'ai reçu suite aux mails envoyés, plusieurs réactions d'amis français, me disant qu'ils avaient entendu parler de la chose mais ne pensaient pas que les enjeux étaient si importants et que d'autre part, le mouvement de protestation + les violences prenaient cette ampleur."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents