Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susam-Sokak

Turquie - Les racines du présent - Le blog d'Etienne Copeaux


Notes sur Mardin (2)

Publié par Etienne Copeaux sur 26 Octobre 2015, 09:42am

Catégories : #La Turquie d'aujourd'hui, #Kurdistan

Mithat Sancar lors d'un meeting pour les élections de juin. Capture d'écran.

Mithat Sancar lors d'un meeting pour les élections de juin. Capture d'écran.

En tête de liste des candidats du HDP à Mardin figure Mithat Sancar, qui était dans la même position pour les élections du 7 juin, et qui avait donc été élu, en même temps que Gülser Yıldırım, Erol Dora, Mehmet Ali Aslan - qui fut l'éphémère premier député mhallami de l'histoire de la république - , Enise Güneyli ; Orhan Miroglu était le seul élu du AKP pour la circonscription de Mardin.

Pour le scrutin du 1er novembre, le HDP présente à nouveau, outre Mithat Sancar, Gülser Yıldırım, Erol Dora et Enise Güneyli. Ali Atalan et Erol Güler sont nouveaux candidats du parti, en 4e et 6e position. Orhan Miroglu est à nouveau tête de liste de l'AKP.

Gülser Yıldırım avait été arrêtée en 2010, lors des grandes rafles contre le KCK. Elue néanmoins députée de Mardin lors des élections de 2011 ; internée à la prison de Mardin, elle a été libérée dans les derniers jours de 2013. Elle est née en 1963 à Nusaybin, et a milité dans diverses « plateformes » notamment à partir de 2000 dans les branches féminines des partis pro-kurdes. Elle défend vigoureusement la place des femmes dans la société kurde et leur rôle dans le processus de paix. Elle est également très attachée à la défense des « langues maternelles », non seulement le kurde, mais aussi l'arabe, le syriaque et toutes les langues locales du sud de la Turquie.

Erol Dora, qui fait l'objet d'une notice en français dans Wikipedia, est le premier député chrétien (syriaque) de l'assemblée nationale turque (2011). Né en 1964, il est avocat.

Enise Güneyli est ingénieure en électronique et dirige une entreprise localisée à Diyarbakır.

Ali Atalan, originaire de Midyat, est né en 1968 dans une famille kurde syriaque. en raison, dit-il, des pressions croissant sur sa communauté, il a migré en Allemagne en 1985, où il a fait des études de sciences politiques. Il a fait partie du conseil municipal de Münster et a siégé à l'assemblée de la rhénanie du Nord-Westphalie, avant d'être vice-président de la Fédération des yézidis d'Europe (2013). Le 7 juin, il avait été élu député su rla liste du HDP à Diyarbakır.

Né Nusaybin en 1963, Mithat Sancar a fait ses études en faculté de droit à Ankara, qu'il a terminées avec une thèse sur l'interprétation des droits fondamentaux (1995) puis une thèse de doçent sur l'Etat de droit (1999). Il est professeur à la faculté de droit de l'Université d'Ankara depuis 2007.

Depuis cette date il est également chroniqueur au quotidien Birgün et s'exprime également dans Taraf et dans la revue mensuelle de débats Birikim, principalement sur la question kurde.

En 2013, il fait partie des 63 membres de la Commission des Intellectuels (Akil Insanlar Komisyonu) créée par les services du Premier ministre pour la recherche d'une solution au conflit kurde.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont Geçmişle Hesaplaşma, Unutma Kültüründen Hatırlama Kültürüne (Faire face au passé. De la culture de l'oubli à la culture de la mémoire).

S'adressant – en arabe – aux électeurs d'Artuklu (localité où se trouve l'université de Mardin), il a présenté la prochaine élection comme « un choix entre la politique de pillage et la politique au service du citoyen », « entre la démocratie et la dictature, entre le mensonge l'honnêteté » et surtout « entre la paix et la guerre » : c'est « un scrutin qui va changer le destin de la Turquie ».

 

 

 

 

En haut, Gülser Yıldırım (photo sendika.org) et Erol Dora (photo welt.de). En bas, Enise Güneyli (mgchaber.com) et Ali Atalan (bianet.org)En haut, Gülser Yıldırım (photo sendika.org) et Erol Dora (photo welt.de). En bas, Enise Güneyli (mgchaber.com) et Ali Atalan (bianet.org)
En haut, Gülser Yıldırım (photo sendika.org) et Erol Dora (photo welt.de). En bas, Enise Güneyli (mgchaber.com) et Ali Atalan (bianet.org)En haut, Gülser Yıldırım (photo sendika.org) et Erol Dora (photo welt.de). En bas, Enise Güneyli (mgchaber.com) et Ali Atalan (bianet.org)

En haut, Gülser Yıldırım (photo sendika.org) et Erol Dora (photo welt.de). En bas, Enise Güneyli (mgchaber.com) et Ali Atalan (bianet.org)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents