Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susam-Sokak

Turquie - Les racines du présent - Le blog d'Etienne Copeaux


L'attentat d'Ankara: premières infos

Publié par sendika.org. Traduction EC sur 10 Octobre 2015, 10:31am

Catégories : #La Turquie d'aujourd'hui, #Répression - Justice

Explosions lors du Rassemblement pour l'emploi, la paix et la démocratie à Ankara: "De nombreux morts et blessés"

10 octobre 2015 voici la traduction des premières synthèses parues ce matin sur sendika.org

Aujourd'hui 10 octobre devait avoir lieu un grand rassemblement pour l'emploi, la paix et la démocratie à Ankara, devant la gare ferroviaire, lorsque deux explosions très rapprochées se sont produites vers 9 heures heure française. Il est possible que ce soit un attentat-suicide. On dénombre au mois 40 morts et 120 blessés.

L'attentat d'Ankara: premières infos

 

C'est à l'appel du DISK (confédération des syndicats de travailleurs, la plus puissante du pays), du KESK (syndicat de fonctionnaires et secteur public), de la TTB ( union des médecins) et de la TMMOB (union des chambres d'ingéneiurs et d'architectes) que devait se tenir aujourd'hui (10 octobre) ce meeting pour l'emploi, la paix et la démocratie.

 

Devant la gare, la situation est dramatique, vu le nombre de morts et de blessés.

Sur les lieux, en même temps  que les ambulances convergent les véhicules des Forces d'intervention rapides (Çevik Kuvvet), en particulier des canons à eau et des canons à gaz, sous les huées de la foule encore présente, qui crie aussi "Erdogan, assassin!". Cette réaction des forces de l'ordre est due au fait que très rapidement se serait formée une manifestaiton de protestation, car la police est intervenue sur les lieux avant les ambulances.

On dit aussi que la police serait intervenue contre le cortège du HDP (le parti démocratique des peuples, pro-kurde).

10 Ekim-patlama3

Faute de moyens d'urgence il est très difficile de transporter les blessés à l'hôpital. souvent ce sont des particuliers qui s'en chargent.

10 Ekim-patlama1

Le Comité d'organisation du meeting a demandé à ce qu'on évacue les lieux car la police intervient en arrière du cortège. Il est question d'emmener les manifestants en autobus vers les lieux où arrivent présentement les manifestants venant des autres départements.

10 Ekim-patlama6

Les ambulances sont en nombre insuffisant. Les hôpitaux manquent de sang pour les transfusions.  [L'une des informations données par sendika.org est confuse: elle fait état de l'arrestation de membres des Maisons du peuple pour avoir porté secours aux blessés. Au cours de l'après midi sendika.org l'a modifiée. Il y aurait eu une altercation entre policiers et membres des Maisons du peuple. Finalement "les blessés ont été emmenés à l'hôpital. Après l'arrivée d' avocats des maisons du peuple, les responsables de cette organisation se sont éloignés du site de l'attentat et sont allés à l'hôpital donner leur sang".]

 

Yaralılar taşındıktan sonra alanda kalan polis ve Halkevleri görevlileri şerit oluşturdu. Avukatların gelmesi üzerine Halkevleri görevlileri alandan ayrılarak hastaneye kan vermeye gitti.

 

Sendika.Org

 

s

Commenter cet article

laurentgantner 11/10/2015 01:29

Que la politique pouvait prendre des tournures aussi sanguinaires aux approches des élections n’était pas que la marque du Moyen-Âge mais également le propre des dictatures, des juntes militaires assassinant les contestataires ; tant de manières différentes traversent l’histoire de nombreux pays de tous les continents pour que les représentants d’un pouvoir absolu ne se fassent ni atteindre, ni destituer et encore moins renverser.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents